Pakostane

Situé entre la mer adriatique et le lac de Vransko, c'est un village de pécheurs en pleine évolution: deux mondes y vivent en parallèle

--- d'un coté le monde rural - des fermes au centre du village avec cochons, poules, oies etc.. les tracteurs et les carioles de chevaux qui partent aux champs (situés en bordure du lac) à 6h tous les matins - les femmes agées couvertes de noir de la tête aux pieds......

-- de l'autre le monde du progrés - les campings, les locations d'appartements, les jets ski......

C'est bien dommage que le premier cède peu à peu la place au second, pourvu que ce virage se fasse harmonieusement !!!


Pakostane_01


Pakostane c'est aussi la mer: des îles à perte de vue - il y en a 1200 sur toute la côte croate -une eau merveilleusement transparente. La côte est très découpée avec de nombreuses baies; chacun peut trouver ici sa petite plage loin du tourisme de masse

--A l'ouest on trouve le petit village de Drage (prononcer Dragué) qui dépend de Pakostane, criques pratiquement désertes où nous avons fait quelques pique-nique à l'ombre des pins bercés par les cigales, les pieds dans l'eau


--A l'est, le Club Méditerranée a construit un village de type polynésien depuis 1960, les cabanes de paille, la nature vierge, la mer pure et peut-être la seule plage de sable ( sable entièrement rapporté car il n'y a pratiquement que des plages de cailloux !!! ) Nous avons visité ce village: il est très clean, 8 blocs sanitaire pour environ 1400 personnes; il faut savoir qu'il n'y a pas d'eau ni d'électricité dans les cases; l'activité principale est la voile sinon tennis volley .etc...

Au delà du club il y a plusieurs criques; pour la petite histoire, nous nous sommes installés dans la plus excentrée et donc la moins fréquentée quand nous nous sommes aperçus que c'était une plage de naturiste mais comme nous sommes tolérants et eux aussi d'ailleurs pas de problème... nous y sommes retournés plusieurs fois!!!


VRGADA ( Veurgada) est l'île la plus proche de Pakostane dont elle dépend; elle est à seulement 2,5 milles marins du port. Une navette assure tout les jours le transport des insulaires et éventuellement des touristes mais nous avons décidé de faire cette ballade avec les bateaux de Ante et de Goran. Ante est le mari de Guylène,et Goran undr leurs ami, cette journée passée avec eux nous a permis de beaucoup échanger sur la Croatie: histoire ,us et coutumes ....

Sur Vrgada il faut voir la petite église sise tout en haut du village et d'où il y a une vue magnifique , et surtout le grand réservoir d'eau, situé tout à coté. Il s'agit, vue d'en haut d'une sorte de grande plage bétonnée, en pente légère, puis il faut prendre un petit chemin pour arriver au robinet où coule une eau toujours fraîche, les villageois utilisent toujours ce réservoir: nous en avons vu venir remplir leurs jéricans.

En bateau ,nous avons contourné l' île pour pique niquer les pieds dans l'eau avec des oursins et des praires que Ante venait de pêcher; un vrai délice accompagné par le vin blanc local produits par nos hotes..... ça plus le soleil......la vie est belle!!!


Le lac de Vransko est un vrai paradis pour les pêcheurs car il abonde de poissons; il est aussi réserve naturelle ornithologique et l'on y voit quantité d'oiseaux

A côté du lac il y a le camping Crkvine (keurkvine)avec son restaurant qui offre un menu riche en poissons d'eau douce - nous y avons mangé et c'est très bon -

Enfin plus au nord il y a le petit village de Vrana, c'est un village qu'il faut traverser en sortant de l'autoroute et qui a beaucoup souffert lors de la guerre, voir ce village en arrivant nous a fait froid dans le dos, un grand silence dans les voitures... l

Nous avons appris, par la suite, que ce village était habité essentiellement par des Serbes - peu aimés des Croates - la guerre c'est pas beau!!!!

Nous avons vu ainsi des maisons détruites un peu partout: seulement une ou deux maisons dans des quartiers par ailleurs ordinaires.....A chaque fois le même malaise...la guerre est maintenant finie depuis 9 ans mais des plaies demeure béantes !!!


Les Croates sont extrèmement sympathiques, partout où nous sommes allés nous n'avons eu que des sourires La barrière de la langue est génante - l'allemand, l'italien quelquefois un peu d'anglais mais pas le français - mais avec des gestes et des sourires nous avons toujours pu et su nous faire comprendre.

Danica (Danitsa) notre propriétaire a été particulièrement sympatique ainsi que Maria sa fille (qui parle un peu français) et son mari Tomislav . Très discrets ( ils habitent au rez de chaussée) ils ont été très chaleureux : Maria nous à fait des crèpes au fromages blanc un soir, Danica surveillait le BBC et Tomislav nous a offert du vin rouge et du vin blanc fait par eux bref adorables (heureusement que nous avions prévue des bouteilles de vin - médoc entre autre - pour faire des cadeaux!! )

Quelques conseils pratiques:

La monnaie est le kuna. 1€ = 7.20 kunas, nous avons repris très vite l'habitude de passer par le franc en arrondissant un peu à la baisse ça donne une idée du prix acceptable !!!

Les prix des restaurants sont plus que corrects compter environ 80 kunas pour un repas normal. Je vous conseille les restaurants où ils: font du cochon de lait et de l'agneau grillé dans un grand BBQ c'est royal... c'est la grande spécialité partout.

Les prix des produits manufacturés ne sont pas spécialement intéressants....l'essence est à peine moins chère qu'en France. Les cigarettes valent le coup ...dommage personne ne fume!!!

Les souvenirs ne sont vraiment pas terribles à moins d'aimer les coquillages ( les plus beaux arrangements étant avec une Vierge à l'intérieur...) Il y a par contre beaucoup de contrefaçons, mais vous savez tous ce que l'on risque au retour...

Les bières locales sont très bonnes et bon marché

Nous avons acheté dés le 2° jour des chaussures pour la baignade car sans: attention aux pieds!!!!

Il y a eu tous les soirs une animation sur la place de l'église: bal, chant, folklore, majorettes...bref pas de quoi s'ennuyer...quand on aime!!!! et nous nous avons apprécié; découvrir les croates les habitudes, leur richesse......


Je ne pensais pas avoir autant écris sur Pakostane..... je vais donc faire un autre avis sur les très belles villes que sont Zadar, Trogir et Split ainsi que sur le parc naturel de Krka (Keurka).