Gastronomie et restauration

Avant, la population de cette région s’occupait principalement de l'élevage, l'agriculture, la mouture, et de l'exploitation des forêts. Ceci a déterminé en grande partie la manière de leur alimentation et la préparation des repas.


La nourriture a été conservée dans le foyer dans des pots en terre, soi-disant rukača. Pain, comme une denrée de base, se faisait le plus souvent de maïs, mais initialement il se faisait couvert au four avec des cendres et des charbons dans la cheminée. Plus tard, les couvercles de fer (pekve) sont apparus, qui ont été faites par les potiers du pays. On préparait aussi la polenta de céréales (flocons d'avoine, orge et millet) avec du beurre.


Dans la région de l'élevage il avait plein de lait, qui a été préparé de différentes façons: aigre ou doux. Régulièrement on préparait l’aigre (lait caillé), fromage, beurre, basa (fromage à pâte molle préparé à partir de "škorup"- lait cuit et salé) et la crème.


Pour la production de fromage on utilisait présure à base d’animaux, et le beurre se préparait dans les conteneurs - bâtons. Les produits de lait sont principalement utilisés en été, complétée par des légumes frais et cuits et de viande fumée (jambon, bacon, saucisses). L'un des principaux délices était un agneau rôti.

A partir des gâteaux on préparait souvent l’ecchymose (pâtisserie gras farcie aux oignons, fromage, jambon ou fromage doux avec des raisins secs), tarte de pommes de terre, zaljanica (farcie d’herbes), gâteau forme, les beignes et les strudels différents.


En hiver, on préparait à côté de la viande, surtout fumée, les pommes de terre bouillies, la choucroute, l’haricot, la betterave ou le chou frisé. On mangeait les légumes aigres comme salade à côté de la polenta épicée.


Comme la forêt était inévitable dans la vie des habitants de cette région, ils l’ont utilisé comme une source de nourriture. La population s’engageait dans la chasse au gibier (les loirs étaient les délices) et dans la collecte de produits forestiers. Dans la forêt on cueillit souvent les champignons: les morilles, les bâtons. Malgré la proximité du lac, les habitants ne s’occupaient pas de pêche très souvent. Ils pêchaient la truite dans les cours d'eau "Plitvice", "Sartuk" et "Jasenica".


Aujourd'hui, l'atmosphère ancienne est à la disposition des visiteurs à travers de la riche gastronomie du Parc national des Lacs de Plitvice. Les passagers passant par ici peuvent acheter quelques-uns des plats traditionnels, tandis que les gourmets apprécieront les aliments et l’ambiance traditionnelle de restaurant "Lička kuća". A l’intérieur de Parc se trouvent encore deux restaurants - restaurant "Borje" et "Poljana", et nombreux bâtiments pour le rafraîchissement et la relaxation des visiteurs.