Parc National Kornati

Rares sont des endroits en Méditerranée oů sont concentrées tant de possibilités sur une étendue relativement réduite pour assurer une villégiature paisible comme c'est le cas des îles Kornat. C'est un groupe d'îles le plus dense de l'Adriatique avec ses petits poljés, ses vastes pinčedes et olivaies ombrageuses, ses agréables calanques abritées rendant le séjour tranquille en dehor du vacarme extérieur.


Les traces des sičcles passés sont visibles partout sur cette terre karstique et dénudée témoignant de la continuité de vie. La douceur cachée dans la rudesse apparente attend ses visiteurs, si proches du vacarme urbaine, mais en męme temps si éloignés de lui dans ce contraste de beautés naturelles pour qu'ils puissent y trouver une paix absolue, y s'oublier et ressentir la force de la nature dans sa forme d'origine.


      kornati-01       kornati-02       kornati03


L'archipel de Kornat se trouve entre les zones insulaires de Biograd s/m et Sibenik. C'est l'espace qui se trouve entre les îles de Dugi otok, Lavdara, Pasman, Vrgada, Murter et Zirje. L'archipel longe le tracée des Alpes dinariques depuis le Dugi otok jusqau'ŕ l'île deKurba Vela. Il y a en tout 148 îles, îlots et récifs sur une longueur de 35 km et une largeur de quelque 13 km. C'est l'île de Kornat, la plus grande, qui donna le nom ŕ tout l'archipel.


Des sičcles durant les Kornat changaient bien de maîtres: les princes et rois de la dynastie nationale, les Véniciens, la noblesse zadaroise pour passer, aprčs l'abolition du servage, aux mains des paysans de Murter, Betina et Sali. Les îles furent souvent le cible d'harcelements et d'attques incendiaires de la part deceux qui les convoitaient: La Venise et uscoques dans le passé et les facsistes musoliniens encore hier.


La petite église de la Visitation se trouve sur le mont aride de Tarac dans l'île de Kornat. Construite au 10e sičcle, l'église fut souvent l'abri aux pęcheurs et ermites locaux. Aujourd'huit des agriculteurs, pęcheurs et pâtres de Murter viennent vivre périodiquement dans l'archipel ŕ cause de la pęche et de la transhumance.


Se joignent ŕ eux parfois des agriculteurs et pęcheurs de Sali. Inhabité et ŕ cause de son aspect sauvage et rude, sa nature vierge et intacte, ses paysages bizarres et la beauté exceptionnelle des phénomčnes naturels le coucher du soleil durtout, l'archipel des Kornat attirent de nombreux touristes et présentent un levier de développement du tourisme sportif et nautique.


Le fond marin le long des côtes est fait de récifs soumarins aux formes merveilleuses, de pics abruptes, de dalles plates, de crevasses profondes et de grottes oů vivent les coraux rouges, des carcasses argentées, des escargots et coquilles recouverts de couleurs de toutes nuances. Sur ce fond rocailleur vivent les meilleurs espčces de poissons adriatiques.


Ce romantisme ŕ la Wagnerienne du fond marin n'attire pas seulement des pęcheurs sportifs, mais également tout autre nageur pouvant admier, une masque ŕ la tęte, le fabuleux monde du silence, un monde aux couleurs et aux formes féeriques toujours et sans cesse en agitation. Si l'on veut visiter les Kornat ou y passer quelques jours en compagnie des gens agréables et accueillants, on devra, allant de Zadar en direction de Sibenik, quitter la rouete nationale adriatique et bifurquer sur Tisno.


En franchisant un pont, on arrivera sur l'île de Murter et au village du méme nom. C'est lŕ chez ses habitatants, propriétaires de plus de 200 cabanes de pęcheurs éparpillées sur les baies et calanques voisines que l'on pourra se renseigner. Voilŕ l'occasion de passer quelques jours, ŕ l'instar de Robinzon, dans un paysage idillyque, tout seul avec la mer et la nature ou en compagnie des rares pęcheurs dans leurs cabanes ou sous la tente.



www.sibenik-tourism.hr/fra/NP_Kornati.asp