L'Or et l'Argent de Zadar

Exposition Permanente d'Art Sacré - Dans l'enceinte de l'église Sainte-Marie, plus exactement dans son couvent, dont les bâtiments ont été fort endommagés au cours de la seconde guerre mondiale, se tient depuis 1972 une exposition permanente d'Art sacré, une des plus riches de Croatie, plus connue sous le nom de «L'Or et l'Argent de Zadar».


L'Or et l'Argent de Zadar


La première exposition a eu lieu en 1951 à l'initiative de l'écrivain croate Miroslav Krleža qui, à cette occasion, a écrit un de ses plus beaux essais faisant l'éloge de l'Or de Zadar, puis c'est en 1976 qu'elle devint exposition permanente d'Art sacré dans ce couvent bénédictin, un des premiers édifices primordiaux de la culture croate.

Sur un espace d'environ 1200 m2, dans 8 salles très modernes, dans une réplique de l'intérieur de l'église paléochrétienne Saint-Dominique du XIe siècle, resplendit de tous ses feux le trésor de Zadar. Écrits, sculptures, broderies, tapisseries, reliefs, témoignages datant du VIIIe siècle au XVIIIe siècle, évoquent le riche passé de Zadar, important centre culturel au Moyen Age. Dans les reliquaires et les calices, les sculptures, les tableaux et les broderies sont tissés joie et espoir, patience, souffrance et croyance des épisodes tourmentés de l'histoire de cette région. Ce trésor inestimable a été durant des siècles, et il en fut de même au cours de la guerre en 1991, sous la vigilance des soeurs bénédictines qui sont aussi, il est bon de le préciser, réalisatrices de plusieurs objets exposés (dentelles, étoffe sacrée tissée de fils d'or).

Toutes ces oeuvres sont, pour la plupart, le travail d'artisans locaux célèbres ou inconnus mais tous fortement attachés sentimentalement à Zadar et à sa région. 

Zadar, grâce à son «Or et Argent», se hisse au rang des plus grandes métropoles culturelles car c'est uniquement dans les plus grands centres européens que l'on peut admirer tant d'objets d'art sacré réunis en seul lieu.


http://www.tzzadar.hr/fr/guide-de-la-ville/attractions-touristiques/23-05-2007/l-or-et-l-argent-de-zadar